Débats Participatifs Européen, 4ème tour

En plein milieu de la pandémie, le 4ème tour des Débats Participatifs Européen dans 25 pays de l’UE a discuté des conséquences que l’Union devrait tirer de la pandémie. 26 politiciens européens de six pays et de cinq partis répondent aux souhaits des participants.

C’était des Débats Participatifs 2021

Du 24 avril au 11 juillet 2021, environ 800 personnes au total, dans 25 pays de l’UE ou 38 pays, ont discuté des conséquences que l’UE devrait tirer de la pandémie en petits groupes privés. Près de la moitié des discussions ont eu lieu dans le cadre de Débats Participatifs par vidéo. L’autre moitié comme d’habitude, de manière analogique.

En outre, de nombreuxDébats Participatifs transnationauxont été menés par vidéo,qui apportent une contribution concrète au dialogue européen transfrontalier. Pour ces Débats Participatifs, soit les personnes ont été mises en relations les uns avec les autres par un processus de mise en relation, soit les participants ont motivé leurs connaissances d’autres pays.

En août et septembre 2021, 26 responsables politiques de l’UE commenteront les résultats du vote en petits groupes.

Ces politicien.ne.s réagissent en direct aux résultats.
Discutez avec eux !

S&D
31.08.2021

Katarina Barley

Katarina Barley

Łukasz Kohut

Łukasz Kohut

The Left
07.09.2021

Martin Schirdewan

Martin Schirdewan

Helmut Scholz

Helmut Scholz

Les Verts / ALE
08.09.2021

Franziska Brantner

Franziska Brantner

Gwendoline Delbos-Corfield

Gwendoline Delbos-Corfield

PPE
23.09.2021

Peter Liese

Peter Liese

Othmar Karas

Othmar Karas

Renew Europe
En attente

Nicola Beer

Nicola Beer

En attente

En attente

Résultats du 4ème tour

„Soll die EU in zukünftigen pandemischen Krisen entschiedener europäische Interessen vertreten?"

69 % des Débats Participatifs Européens, après avoir discuté des différents aspects, se sont prononcés en faveur d’une défense plus ferme des intérêts européens par l’UE lors de futures crises pandémiques.

p

1100 participants
800 résultats obtenus
88 approbations
26 abstentions
14 refus

„Sollen Impfstoffe und notwendige medizinische Produkte künftig komplett in der EU produziert werden, um die Versorgung der EU-Bevölkerung sicherzustellen?"

Moyenne : 6,4

L’argument le plus important en faveur de la délocalisation de la production vers l’UE est le gain d’indépendance qu’elle apporterait. Ainsi, les besoins fondamentaux des Européens seraient moins exposés aux influences géopolitiques des pays tiers.

Le principal contre-argument mentionné est que la relocalisation de la production pourrait provoquer des réactions protectionnistes de la part des pays tiers et ainsi nuire indirectement à l’économie et à la position politique de l’UE.

"Sollen lebenswichtige medizinische Produkte (wie zum Beispiel Impfstoffe) erst aus der EU exportiert werden dürfen, wenn europäische Bürger*innen versorgt sind?"

Moyenne : 4,1

Le contre-argument le plus souvent avancé à cet égard est que tous les pays du monde doivent être considérés de la même manière dans cette crise. Ceux qui ont accès à davantage de ressources matérielles doivent agir de manière solidaire. Le “nationalisme vaccinal” contredirait les valeurs fondamentales de l’Union.

Ceux qui ont voté pour la proposition ont d’abord demandé la solidarité envers la population européenne. En particulier, ont-ils dit, les services d’intérêt général doivent avoir la priorité sur les intérêts économiques et les compromis géopolitiques.

„Sollen Bürger*innen nach Impfung oder nachgewiesener Immunität die Möglichkeit haben, unbeschränkt in der Europäischen Union zu reisen?“

Moyenne : 7,5

La majorité des Débats Participatifs aimerait pouvoir voyager dans l’UE sans restriction. La condition pour cela doit être que les personnes qui voyagent ne soient pas contagieuses.

Le rétablissement de la liberté de voyager pour les personnes vaccinées soutiendrait le développement économique des pays où le tourisme est important et constituerait une incitation à se faire vacciner.

Les opposants à la proposition critiquent notamment la discriminationdont sont victimesles jeunes qui n’ont pas encore eu l’occasion de se faire vacciner ou qui ne peuvent pas l’être pour des raisons de santé.

Portraits des partenaires de dialogue du 4ème tour

Othmar Karas

PPE
Autriche

Peter Liese

PPE
Allemagne

Katarina Barley

S&D
Allemagne

Gwendoline Delbos-Corfield

Les Verts / ALE
France

Nicola Beer

Renew Europe
Allemagne

Martin Schirdewan

GUE / NGL
Allemagne

Afficher tous les politiciens participants

Manfred Weber

PPE
Allemagne

Angelika Niebler

PPE
Allemagne

Michaela Šojdrová

PPE
République tchèque

Luděk Niedermayer

PPE
République tchèque

Hildegard Bentele

PPE
Allemagne

Paulo Rangel

PPE
Portugal

Rainer Wieland

PPE
Allemagne

Katja Leikert

Parti chrétien-démocrate au Bundestag
Allemagne

Michael Link

Parti Libéral-Démocrate au Bundestag
Allemagne

Svenja Hahn

Renew Europe
Allemagne

Michael Roth

Ministre d'État pour l'Europe
Allemagne

Łukasz Kohut

S&D
Pologne

Pedro Marques

S&D
Portugal

Gabriele Bischoff

S&D
Allemagne

Helmut Scholz

GUE / NGL
Allemagne

Fabienne Keller

Renew Europe
France

Andreas Glück

Renew Europe
Allemagne

Jan-Christoph Oetjen

Renew Europe
Allemagne

Michael Theurer

Parti Libéral-Démocrate au Bundestag
Allemagne

Moritz Körner

Renew Europe
Allemagne

Ska Keller

Les Verts / ALE
Allemagne

Michael Bloss

Les Verts / ALE
Allemagne

Damian Boeselager

Volt / Les Verts / ALE
Allemagne

Franziska Brantner

Alliance 90 / Les Verts au Bundestag
Allemagne

Henrike Hahn

Les Verts / ALE
Allemagne

Daniel Freund

Les Verts / ALE
Allemagne

Sergey Lagodinsky

Les Verts / ALE
Allemagne

Hannah Neumann

Les Verts / ALE
Allemagne

Jutta Paulus

Les Verts / ALE
Allemagne

Sois présent.e !

Inscris-toi ici et nous t’informerons de l’actualité de Pulse of Europe.

Inscrivez-vous ici pour le prochain cycle des Débats Participatifs Européens. Tiens-toi prêt à une diffusion encore plus large des Débats Participatifs en Europe et à la formation de groupes de discussions plus hétéroclites.

D’ici là, tu recevras régulièrement des mises au point et des informations sur nos wébinaires avec d’importants responsables politiques de l’UE. Nous te ferons également participer au choix des thèmes de discussion pour la prochaine session.

À propos de nous

Pulse of Europe est une initiative citoyenne non partisane et indépendante fondée à Francfort-sur-le-Main en 2016. Notre objectif est de rendre l’Union Européenne visible et audible. Nous voulons contribuer à ce qu’une Europe unie et démocratique continue d’exister à l’avenir, dans laquelle le respect de la dignité humaine, l’État de droit, la liberté de pensée et d’action, la tolérance et le respect sont les fondements évidents de la communauté.

Un projet de

Pulse of Europe e.V.

Parrainé par

Unterstützt von

Federal Agency for Civic Education

Unterstützt von

Democracy International

openPetition

Pulse of Europe e.V.

Federal Agency for Civic Education

Democracy International

openPetition